L’automne et le début de l’hiver voient venir les récoltes de Christophines. Vous ne savez pas ce que c’est ? C’est normal ça fait cet effet à tout le monde, sauf les petits chanceux qui ont eu l’occasion de vivre dans les îles ou au Mexique. Il s’agit en effet d’un fruit exotique qui se consomme comme un légume et sur l’on trouve sur les marchés, du début de l’automne au début de l’hiver (on le trouve en France sur les marchés bio à environ 3,5 €/kg). Il a des saveurs similaires à la courgette mais apporte plus de douceur en bouche. Visuellement, il n’est pas très séduisant, je vous l’accorde. Avec sa peau verte et ses piquants un peu dangereux, il ne se laisse pas aborder facilement. Mais, il vous réserve de bonnes surprises. Tentez l’aventure !

Velouté exotique de Christophine (ou chayotte) au lait de coco - Photo © Crookies

Velouté exotique de Christophine (ou chayote) au lait de coco – Photo © Crookies

Panier de course

– 2 christophines de taille normale (aussi appelées chayotes),
– 1 pomme de terre,
– 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche,
– 10 cl de lait de coco,
– Sel, poivre.

Préparation

– Éplucher les christophines à l’aide d’un économe. C’est un peu long parce que la christophine possède une peau plissée qui vous donnera du fil à retordre, mais c’est essentiel de bien réaliser cette phase d’épluchage parce que la peau de ce légume est filandreuse (un mauvais épluchage nécessitera de passer la soupe au chinois).
– Éplucher la pomme de terre.
– Découper les christophines et la pomme de terre en tranches puis en dés.
– Mettre les dés dans la casserole et recouvrir d’eau bouillante. Faites en sorte que l’eau recouvre tout juste les dés, ne soyez pas trop généreux sous peine d’obtenir une soupe trop liquide (car tout sera mixé ensemble).
– Saler et poivrer et laisser cuire 20 minutes.
– Mixer le tout bien fin à l’aide d’un pied mixeur.
– Ajouter la crème fraiche et le lait de coco et mélanger de nouveau.
– Rectifier l’assaisonnement en sel si nécessaire et servir chaud !

Tagged with →  
Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *