Comme je l’indiquais sur le compte Instagram du blog Crookies il y a quelques jours, je me suis intéressée à une lecture pour le moins sérieuse en ce début d’année : « Vous êtes fous d’avaler ça !, un industriel de l’agro-alimentaire dénonce.« . Il s’agit d’un récit coloré des petites combines que les professionnels de l’agro-alimentaire mettent au point pour proposer à la vente des produits toujours moins qualitatifs pour être plus compétitifs auprès des distributeurs (comprendre les chaînes de supermarchés). Le dernier chapitre du livre prend la forme d’une sorte de guide de survie pour éviter les « produits daubés » en magasin.

J’y ai découvert des pratiques immondes, dépassant de très loin le cadre de la légalité sans pour autant qu’elles fassent l’objet de mesure de la part de notre cher pays qui ferme les yeux à qui mieux mieux pour éviter de fâcher ses partenaires économiques, avec en première ligne, la Chine. Moi qui n’était déjà pas une grande fan de produits industriels – pourquoi se pourrir la santé alors que j’aime cuisiner maison avec des produits bruts ? – je vais encore réduire drastiquement le spectre de mes achats.

Je me sentais relativement protégée en achetant européen, mais à croire cet ancien industriel (ingénieur agro-alimentaire diplômé), c’est loin d’être suffisant ! Vous avez été choqués par l’affaire de la viande de cheval ? Vous n’avez encore rien vu… Et dans les affaires décrites, il ne s’agit plus simplement de confiance bafouée mais de risques sanitaires bien réels.

"Vous êtes fous d'avaler ça ! Un industriel de l'agro-alimentaire dénonce" un livre de Christophe Brusset

« Vous êtes fous d’avaler ça ! Un industriel de l’agro-alimentaire dénonce » un livre de Christophe Brusset

Quelques conseils pour mieux acheter et ne plus vous empoisonner

Parmi les nombreux conseils distillés par Christophe Brusset dans son libre, voici ceux que je retiendrai en priorité (et que pour la plupart, j’appliquais déjà) :

  • – Fini les achats de produits en poudre, je n’achèterai dorénavant que les produits entiers ou dans le pire des cas, an morceaux (sont concernées les épices, les compotes, les produits en flocons, etc.),
  • – Si je dois acheter des conserves, ce sera des conserves en bocaux de verre avec une DLC figurant sur le bocal même et pas sur un élément amovible (le verre c’est transparent, on voit ce qu’il y a dedans et les industriels ne peuvent pas se permettre d’y mettre des produits pourris, contaminés, colorés, etc.),
  • – Je n’achèterai plus JAMAIS de produit chinois bourrés de pesticides et de produits toxiques en tout genre (fini le thé, le miel, la gelée royale, etc.) !
  • – Acheter essentiellement des produits en provenance de ma région, et à défaut de la France (moins facile à trafiquer car moins il y a d’intermédiaire, moins le produit a de chance d’être faussement étiqueté).

On ne le dira jamais assez, achetez des produits bruts et faites la cuisine tant que faire ce peut ! Une pâte brisée c’est tellement simple et rapide à faire, pourquoi l’acheter toute faite ? Un gratin de pâtes, c’est du gâteau à confectionner, ne l’achetez pas surgelé avec une sauce dont vous ne connaitrez ni la teneur, ni la provenance, etc.

Et je vous encourage fortement à lire ce bouquin, il vous ouvrira les yeux et vous fera probablement changer quelques unes de vos habitudes alimentaires !

Infos pratiques :
« Vous êtes fous d’avaler ça ! » est vendu dans tous pleins de magasins dont la Fnac ou Amazon,
Il est disponible en format papier ou numérique,
Tarif constaté : 19 € (papier) ou 15 € (numérique)

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *